Share

Jour : 20 avril 2021

Jour : 20 avril 2021

Céline DUCREUX, “Bâtisseuse engagée”

Poursuivons notre série d’interviews avec Céline DUCREUX qui nous a confié :

« J’ai toujours aimé ce qui était en lien avec le bâtiment et j’ai toujours souhaité travailler dans la thermique du bâtiment. Après une formation génie thermique et climatique, je suis immédiatement embauchée par un bureau d’études nommé Altergis Ingenierie. Je connais en 11 ans une évolution professionnelle significative. Je débute par un poste sédentaire d’ingénieur d’études qui ne satisfait pas mon goût pour le relationnel. Une fois devenue chargée d’affaires, je développe un lien avec les différents acteurs du bâtiment, lien qui s’amplifie en tant que chef de projet. Altergis se développe et je suis nommée chef d’agence. Mais quand la société est rachetée par Veolia, je me pose des questions. Je me rends compte que l’aspect humain a disparu de ma fonction et que je n’ai plus de contact avec ma hiérarchie. J’ai eu besoin de travailler à plus petite échelle. En 2017, je crée Oevi Ingénierie.
Mon mari avait ouvert son bureau d’études d’exécution des installations techniques quelques temps avant. Certains de ses clients se disaient intéressés par mes compétences et mes propres clients étaient prêts à me suivre. Je lance donc ma société et tout le monde tient parole. J’enchaine les missions. Aujourd’hui, j’ai 4 salariés et je travaille en partenariat avec mon mari. Nous sommes dans le même domaine et nous pouvons nous épauler en cas de surcharge. Nous avons surtout des compétences complémentaires qui nous permettent de proposer un travail accompli. J’apprécie de ne plus avoir de compte à rendre à quiconque et de vivre pleinement la satisfaction de mes clients et leur mécontentement aussi d’ailleurs.

J’aime mon travail car je me renouvelle sans cesse, aucun projet ne se ressemble. J’aime intervenir dans une équipe de maitrise d’œuvre, j’adore cette alchimie qui se crée lorsque tous les corps de métiers se réunissent autour d’une table pour aboutir à une construction.

Je souhaite qu’à l’avenir on redevienne raisonnable en matière de construction. J’aspire à plus de simplicité, à des logements où le désir de toujours plus d’innovation et de technicité ne laisse pas les utilisateurs démunis. Aujourd’hui, régulièrement, sur les nouvelles opérations, les habitants nous rappellent pour nous dire qu’ils n’arrivent pas à mettre en route leur système de chauffage, c’est désolant ! J’aimerais que l’on revienne à une technique utilisable par tous et notamment par les personnes âgées ou handicapées. Travailler sur une bonne isolation, une bonne orientation des logements pour réduire au maximum les besoins en chaud et en froid et simplifier les systèmes. Il faut remettre du bon sens dans le monde de la construction. »

Céline Ducreux, Fondatrice d’Oevi Ingénierie.

read more